mariokart_top

Mario Kart 8
/ Un test qui sent bon l’asphalte !

Affutez vos carapaces et préparez les bananes, le dernier Mario Kart est arrivé ! Huitième opus de la série, ce jeu nous promet de belles nouveautés sur des bases qu’on ne présente plus, le tout en HD. Mais retroussons nos manches et soulevons un peu le capot flambant neuf de ce jeu : la fine équipe, vous dira tout !

Alors ? Que vaut réellement  Mario Kart 8 ?

Le jeu

Le but du jeu reste le même : être le premier à terminer la course ! Toujours aussi simple à mettre en place, le jeu propose un mode Un joueur local (avec le Grand Prix, les Contre-la-montre et les Batailles de ballons), Multijoueur local (Grand prix et Batailles de ballons) et Un ou deux joueurs en ligne. Rien de bien neuf de ce coté alors penchons-nous plutôt vers quelques chose de plus intéressant.

Les nouveautés

- Les pièces font leur retour ! Disséminées sur les circuits, elles vous feront aller plus vite. Vous n’êtes cependant limité qu’à 10 pièces et vous en perderez si vous êtes touchés par un projectile ennemi ou si vous tombez hors de la piste.

- Des nouvelles armes sont disponibles et viennent s’ajouter aux classiques. Bananes et carapaces devront désormais faire face, entre autres, au Boomerang, à la Plante piranha et au Méga Klaxon. Les plus chanceux pourront même tomber sur le Grand Huit qui vous offrira pas moins de huit objets à la fois !

Fear me, bitch !
Fear me, bitch !

- Il est par contre maintenant impossible de stocker plus d’un objet. Même si vous équipez un objet (une banane pour protéger vos arrières par exemple), activer une boite cadeau ne vous donnera rien de plus ! Sûrement pour équilibrer la partie et éviter que le pilote en première place ne se protège trop facilement.

- Les batailles de ballons ont été repensés et des mouvements de véhicule ont été ajoutés comme le demi tour rapide ! Par contre les circuits ne sont plus dédiées et sont de simples pistes de courses. Les puristes trouveront ça dommage.

- Double dash pour tous ! Désormais même les motos pourront se fendre d’un double dash, vous savez, la possibilité d’obtenir un petit boost de vitesse après un dérapage assez long.

- Et bim ! Une carapace touche sa cible après un rebond ! Grâce au Mario Kart TV, il est possible de revoir après chaque course les moments les plus épiques  ! Entre amis, les fou rires sont assurés même la diffusion est choisie par l’ordinateur un peu aléatoirement.

Ok, tout ça c’est bien beau mais ça donne quoi en jeu ?

Et bien manettes en mains et prêts à en découdre, la fine équipe s’est lancé dans un Grand Prix ! Vroum !

Comme tout bon Mario Kart, celui-ci est très rapide à mettre en place malgré un peu de lourdeur à l’écran du choix du kart. En effet, pour qui n’est pas habitué à cette avalanche de personnalisation, le choix est un peu long pour peu qu’on veuille la meilleure performance possible par rapport au personnage choisi et à son style de jeu. Mais une fois cela fait, la première course démarre et le fun est ressenti dés les premières secondes !

Le jeu est extrêmement agréable à voir, tout en HD. Les décors sont colorés, riches et variés et fourmillent de petites animations et de personnages. Quelques éléments s’incrustent parfois en pleine piste et ajoute un petit coté épique aux courses (comme une roue de pierre dévalant la piste façon Indiana Jones par exemple).

Pas de pitié sur la route ! Les carapaces vertes volent et touchent, je trouve, leurs cibles avec plus de facilités. Etre arrêté en plein dans le peloton vous attirera les foudres de tous les autres pilotes passant par là et il n’est pas étonnant de subir, impuissant, chocs sur chocs. Pas de soucie cependant, Mario Kart reste le jeu du “Tout est possible avant la ligne d’arrivée”. Les habitués retrouveront vite leurs repères tandis que les débutants peineront un peu plus malgé une volonté évidente de rendre le soft accessible à tous.

Vraiment accessible à tous !
Vraiment accessible à tous !

Du casual au gamer

Le jeu fait en effet la part belle aux nouveaux joueurs : les pistes sont larges et les courses en général plutôt simples. Le départ canon en début de course et les dérapages sont plus faciles à effectuer et même la grande nouveauté de kart anti-gravitationnel n’est pas toujours une obligation, laissant ceux qui le souhaitent continuer la course les pieds sur terre mais offrant aux plus aventureux la tentation d’un raccourci !

Ouf ! Nintendo n’oublie pas les plus vétérans d’entre nous et propose pendant les courses des tracés optionels plus intéressants à jouer si on maîtrise bien le dérapage. A chacun alors de gérer sa prise de risque car un simple choc avec un mur ou une rambarde réduira significativement votre vitesse. Les petits malins qui voudront utiliser un champignon pour couper à travers champs vont être également déçus puisque rouler hors du circuit vous ralentira énormément même avec un boost. Il va falloir donc jouer franc jeu et suivre le circuit avec les autres. A noter également : Si en 50cc les adversaires controlés par l’ordinateur ne sont pas très malins, en 150cc ils vous donneront beaucoup de fil à retordre et ne vous laisseront pas une très grande marge d’erreur. Challenge accepted !

Du plus et du moins

Avec ce jeu, la philosophie de Nintendo est claire : proposer une experience agréable autant pour les débutants que pour les confirmés (est-ce seulement étonnant ? On parle de Nintendo là). Le dépoussiérage du gameplay est bienvenu malgré quelques changements dont il faudra s’habituer. La fine équipe n’a cependant pas été terriblement convaincue par les batailles ballons, beaucoup moins fun qu’avant et plus technique. Dommage.

Tout ça ne peut vouloir dire qu’une chose : Avec une telle personnalisation des performances de son kart suivant les éléments du véhicule et le pilote choisi, les tournois devraient se succéder et cela ne m’étonnerait pas que Nintendo ait voulu péréniser l’avenir de ce titre en se lançant dans l’E-sport. Wait and see ! En attendant, les courses effrénées entre amis se succéderont avec plaisir !

Alors ? Tenté de prendre le volant ? :D

 

Pour aller plus loin :

La page officielle du jeu. Vidéos et explications by Nintendo himself.

Un trailer du jeu, un peu long mais bien représentatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>